Les meilleurs Stades Espagne

Les meilleurs stades d’Espagne sont des stades de football puisque, c’est le sport roi dans le pays. Il est même érigé en quasi-religion et la Liga fait définitivement partie des ligues de football les plus réputées au monde. Quand on parle de stades de foot d’Espagne, tout le monde cite aussitôt le Santiago Bernabéu et le Camp Nou ! En effet, ces stades sont associés respectivement au Real Madrid et au Fútbol Club Barcelona, les deux mastodontes du football espagnol. Le Santiago Bernabéu et le Camp Nou font évidemment partie des meilleurs stades d’Espagne. Et les trois autres stades à voir absolument lorsque vous faites un tour en terre espagnole sont : l’Estadio Metropolitano de l’Atlético Madrid, l’Estadio de Mestalla de Valencia CF et l’Estadio Benito Villamarín du Real Betis.

 

1- Le Stade Santiago Bernabéu du Real Madrid

Visiter le stade Santiago Bernabéu de Madrid, voici 10 choses incontournables à faire

Le Santiago Bernabéu ou tout simplement « Bernabéu » pour les intimes est l’antre du Real Madrid. Il se trouve donc dans la capitale espagnole et constitue l’un des stades de football les plus grands d’Espagne. Ce stade est connu de par le monde entier et a notamment accueilli la finale de la Coupe du Monde en 1982.

Qu’on soit un passionné ou non de foot, on ne peut pas visiter les monuments de Madrid sans faire un saut par le Santiago Bernabéu. Si vous êtes un adulte, prévoyez 25 euros pour prendre votre billet d’entrée. Le prix de la visite est en revanche de 18 euros pour tout enfant de moins de 15 ans. Et si vous voulez une visite combinée à un audioguide, alors il faudra débourser :

  • 23 euros, si vous êtes un enfant ;
  • 30 euros, si vous êtes un adulte.

 

2- Le Camp Nou du Fútbol Club Barcelona

Visiter le Camp Nou Barcelone

Le FC Barcelona est le frère ennemi du Real Madrid et son stade n’a bien entendu absolument rien à envier au Santiago Bernabéu. Basé à Barcelone, Le Camp Nou est même encore plus grand que le Santiago Bernabéu. De fait, avec ses 99 354 places assises, il détient le record d’Espagne en matière de capacité d’accueil pour un stade de foot. Et y assister à un match est toujours excitant, car le barca, c’est le club de Messi et du tiki-taka !

Mais, vous n’êtes pas tenu d’assister à un match avant de pouvoir entrer sur le stade. Vous pouvez ainsi visiter aussi bien les tribunes que les vestiaires, le terrain, et le couloir menant des vestiaires au terrain. Vous pouvez également faire un tour au musée abrité par le Camp Nou, l’un des monuments célèbres de Barcelone. Le coût de la visite est de :

  • 10 euros pour les enfants âgés de moins de 6 ans ;
  • 30 euros pour les jeunes de 6 à 13 ans ;
  • 35 euros pour les adultes.

 

3- Le Stade Metropolitano de l’Atlético Madrid

au Stade Estadio Metropolitano de Madrid

Le Real Madrid n’est pas la seule équipe de football de Madrid. Il partage la lumière avec l’Atlético Madrid. Ce dernier est certes moins connu que son encombrant voisin ou que le FC Barcelone, mais à Madrid même, il y a fort à parier qu’il existe au moins autant de supporters de l’Atlético que du Real !

L’Atlético Madrid a évolué jusqu’en 2017 sur le stade de Calderón. Ce n’est donc que tout récemment que le club a élu domicile au Wanda Metropolitano. Le Metropolitano a été inauguré dès 1994 au moment de la candidature espagnole pour l’accueil du Championnat du monde d’athlétisme. Et après sa rénovation et sa modernisation, il apparaît désormais sous ses plus beaux jours ! Le Metropolitano répond si bien aux normes de l’UEFA qu’il a été désigné pour abriter la prochaine finale de la ligue des champions. Le prix du billet pour le visiter s’élève à :

  • 8 euros seulement pour les enfants de 12 ans au plus ;
  • 16 euros pour le grand public.

 

4- Le Stade de Mestalla de Valencia CF

ESTADIO DE MESTALLA DE VALENCIA CFVia – Arup

L’arène du FC Valence souffre à coup sûr de la comparaison avec les trois stades précédents en termes de popularité. Mais, il est grand temps de corriger ce qui n’est rien de moins qu’une terrible injustice. En effet, l’Estadio Mestalla est un magnifique stade avec ses immenses et impressionnantes tribunes !

Le Mestalla est localisé en plein cœur de Valence, la troisième ville la plus grande du pays. Tous les Valenciens en sont particulièrement fiers et il constitue sans le moindre doute le symbole de Valence. En prenant part à une visite guidée du stade, vous aurez l’opportunité de vous plonger dans le passé glorieux du club. Vous pourrez librement accéder à des lieux en principe réservés exclusivement aux joueurs et/ou au personnel. De la salle de presse à l’endroit où logent les joueurs, tous les coins ou presque de l’Estadio Mestalla sont visitables. Il suffira juste pour ce faire de prendre votre billet à :

  • 10 euros, si vous êtes un adulte et que vous venez seul ;
  • 8,30 euros par personne, si vous venez en groupe.

 

5- Le Stade Benito Villamarín du Real Betis

Estadio Benito Villamarín du Real BetisVia – Eldesmarque

L’Estadio Benito Villamarín est un dernier stade à ne surtout pas bouder quand vous partez visiter l’Espagne ! Il s’agit du stade du Real Betis, le club de football de la ville de Séville. L’Estadio Benito Villamarín peut accueillir dans ses tribunes jusqu’à 60 721 spectateurs. Il se trouve par conséquent être le terrain de football le plus grand en territoire andalou. Le stade est réputé pour l’ambiance d’exception qui y règne lors d’un match et c’est l’un des stades les plus chauds d’Espagne.

Vous pouvez visiter l’Estadio Benito Villamarín gratuitement tous les mardis, si vous souffrez d’un handicap physique. Pour un enfant de moins de 5 ans, la visite est également gratuite tous les jours d’avant-match. Par contre, si vous avez plus de cinq ans, elle vous coûtera :

  • 6 euros si vous êtes un abonné du club ;
  • 10 euros si vous n’avez pas souscrit à un abonnement au Real Betis.

 

Vous savez à présent tout des meilleurs stades d’Espagne. Sans surprise, ce sont exclusivement des stades de football, car c’est le sport de prédilection dans le pays. Il s’agit tout d’abord des deux incontournables que sont l’Estadio Santiago Bernabéu et le Camp Nou. Par ailleurs, l’Estadio Metropolitano, l’Estadio de Mestalla et l’Estadio Benito Villamarín valent aussi le détour !