Fête de la Mercè, Barcelone

 

Barcelone est la capitale de la région espagnole de Catalogne. C’est une ville dont l’art et l’architecture sont connus de tous. Elle est la ville la plus visitée d’Espagne. La plus grande fête annuelle de la ville de Barcelone est la fête de la Mercè. Un moment inoubliable qui se partage dans les rues de Barcelone par des milliers de personnes venus de divers horizons. Cet article vous permettra de savoir pourquoi il vous faut aller à la fête de la Mercè à Barcelone.

 

Présentation de la Fête de la Mercè

PRÉSENTATION DE LA FÊTE DE LA MERCÈ BARCELONE

La fête de la Mercè est à Barcelone le festival le plus important de l’année. Il marque la fin de l’été et commence le plus souvent le vingt septembre pour finir le vingt-quatre du même mois. Le vingt-quatre est le jour réel de la fête. C’est un jour férié ou tout le monde profite au maximum de sa journée. Mais en réalité, la fête dure cinq jours. Cinq jours de plaisir, de spectacles intenses, d’art et d’inédit.

 

Pourquoi célèbre-t-on la fête de la Mercè ?

Pourquoi célèbre-t-on la fête de la Mercè Espagne

La célébration de cette fête a des origines religieuses. Elle se célèbre depuis 1871 en l’honneur de la Vierge de la Mercè. En catalan, « Mercè » est utilisé pour désigner un service, une aide, dans un sens de compassion, de miséricorde et de bienveillance. En 1687, la ville de Barcelone a subi une sérieuse invasion de sauterelles. Ce fut pénible. Les Barcelonais ont prié la Vierge, implorant sa miséricorde pour que le mal cesse. Une fois l’invasion finie, ils se sont montrés reconnaissants envers la vierge en célébrant tous les vingt-quatre septembre la fête de la Merce

 

Programme d’activité de la fête

Programme d’activité de Fête de la Mercè, Barcelone

En Espagne, les festivals visent toujours à mettre en avant la culture et l’art. Bien qu’il s’agisse d’une fête religieuse, les Barcelonais la célèbrent de façon spectaculaire et païenne. Un ensemble culturel d’activités folklorique et de loisirs pour égayer les sens et les cœurs. Entre Correfoc, Xambanga et Toc Inici, les programmes d’activité sont très chargés. Il n’est en effet pas question de s’ennuyer à la fête de la Mercè.

 

Toc d’Inici à la Mercè

Le Toc d’Inici marque le début de la Mercè. C’est l’une des activités les plus magiques et les plus spectaculaires qui soient. Elle débute bien évidemment par un discours inaugural. Après ce discours suit un spectacle de géant et de monstres qui dansent sur une scène au niveau de la Placa de Sant Jaume. Les spectacles de la Toc d’Inici sont souvent animés par les géants de Santa Maria del Mar (Roi Salomon et Reine de Séba), les Big Macers, le Cheval de coton, le Bou de Barcelone ou encore le Mulassa de Barcelone.

 

Correfoc à la Merce

De façon littérale, correfoc veut dire « courir sur le feu ». Il s’agit en effet d’une parade pyrotechnique impressionnante, effectuée dans toute la splendeur de l’art. Lors de ce défilé, il n’y a pas que des feux d’artifice qui sont lancés. L’occasion vous est offerte d’admirer la plus belle parade de danseurs habillés en démon, qui parcourent les rues à coups de cris et d’explosion. Chaque tour est exécuté dans une parfaite précision et sur des chorégraphies défiant les règles de la normalité. Avant d’aller voir ce magnifique défilé, assurez-vous de laisser chez vous vos plus beaux habits et de vous couvrir de la tête aux pieds pour éviter que les étincelles vous causent du tort.

 

Xambanga à la Mercè

C’est le célèbre défilé de géants qui impressionne plus d’un touriste. Il est question de façon plus précise d’un concours de costume réalisé dans le but de déterminer les costumes les plus originaux, mais aussi dans le but d’animer la galerie et de nourrir agréablement la vue. Les géants et les bêtes envahissent les rues dans une ambiance pleine d’humour. Tout le monde est libre de revêtir son costume le plus fou et de participer au défilé. La parade commence au Musée Maritim et tout doucement se dirige vers la Plaça de Sante de Jaume.

 

Castellers à la Mercè

Il s’agit là d’un spectacle qui vous ferait revenir à Barcelone. Les castelets sont des équipes de différentes régions de Barcelone qui excelle dans l’art de construire des pyramides et des tours humaines. Des grimpeurs hors pair qui se tiennent debout sur les épaules l’un de l’autre pour former des tours de huit à dix étages. Le plus époustouflant de cette scène est de voir des enfants s’élever au sommet pour former le plus haut niveau de la tour. Un travail d’équipe qui défie toutes les lois de l’équilibre et de l’attitude. Le spectacle se tient sur la Placa Sant Jaume.

 

Pyromusical à la Mercè

Le spectacle pyromusical est un évènement qui clôture les festivités de la Mercè. Il a généralement lieu devant le Palais National qui se situe juste derrière la place d’Espanya. Le principe de ce spectacle tourne autour de la musique et des feux d’artifice. C’est un moment riche en couleur, en émotions et en explosions. L’ambiance est bien belle et le décor est magnifique. La musique est souvent en lien avec le pays invité (A chaque édition, un pays est invité pour présenter sa culture lors du festival de Mercè).

 

Que faut-il savoir pour assister à la Mercè

Que faut-il savoir pour assister à la Mercè Barcelone

La Mercè de Barcelone est un magnifique festival des traditions catalanes. Un rendez-vous annuel que des milliers de touristes se font une joie d’honorer. Les rues sont pleines de défilés de course, de spectacles, d’enthousiasme, de surexcitation. Donc prendre une voiture ou un taxi pour se rendre au centre vil le jour du festival est surement une mauvaise idée. Votre véhicule ne ferait surement pas le poids face à une telle marée de surexcitation. Le métro fonctionne vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Pour profiter de chaque spectacle, l’idéal est d’arriver environ une heure avant le début. Cette avance vous permet d’avoir le temps de trouver l’espace nécessaire pour vous installer.

 

Le festival de la Mercè attire chaque année des milliers de personnes. C’est un évènement qui célèbre la tradition, la musique et l’art. Il ne se raconte pas. Il se vit.

Source d’images : TimeoutLapetitefrancaiseabarceloneLes-bons-plans-de-barceloneHotelarclarambla

Articles Similaires