Avril en fête à Séville, le festival vous appelle

Parmi tous les festivals d’Espagne et ceux du monde contemporain d’ailleurs, la feria de Abril de Séville à place de roi et est une kermesse qui tutoie, ce que l’on peut connaitre de plus grand et de plus majestueux comme fête populaire. La feria de Séville est l’aboutissement d’un projet municipal datant de 1846, présenté au conseil municipal de la capitale en août de la même année qui l’a adopté. La ratification de cette décision l’année suivante en mars 1847 par la Reine Isabel II va consacrer définitivement cette fête dont le tout premier rendez-vous s’est tenu les 19, 20 et 21 avril de ladite année.

 

Les origines du festival la feria de Abril

 

 

À l’origine, il s’agissait d’une foire au bétail à laquelle participait une pléthore de commerçants dans une ambiance conviviale. C’est le Prado de San Sebastián, qui se trouvait alors à l’extérieur de la ville, qui se fit l’honneur d’accueillir la première édition de ladite fête avant même que ne soit construite la célèbre Plaza de España qui l’accueillera plus tard. Ses premières 19 baraques se firent presque immédiatement envahis par l’affluence des participants, qu’il fallut séparer l’espace destiné au commerce du bétail et l’espace destiné aux loisirs.

Mais aujourd’hui, le volet commercial a laissé quasi entièrement la place à la fête ; et la féria prit alors l’allure qu’on lui connait aujourd’hui. En 1914 la durée du festival passa de trois à cinq jours, le sixième jour n’étant ajouté qu’à partir de 1952. Il en faudrait peut-être un septième pour prolonger de quelques heures encore la joie et le bonheur des uns et des autres.

1995 sera l’année de transition à partir de laquelle le festival prendra le visage qu’on lui connait aujourd’hui : une ville artificielle et éphémère où l’on installe des baraques et des attractions et où cohabitent visiteurs étrangers et autochtones, vendeurs, fêtards, curieux, artistes et célébrités.

 

Que la fête commence

 

Que la feria de Séville commenceVia – rutaintegra2

 

La Portada l’entrée de la féria qui change chaque année est la première beauté de la fête que vous devriez vous faire la joie de visiter de jour comme de nuit. Vous n’en croirez juste pas vos propres yeux. Les femmes dans leur costume Flamenca déferlent les rues andalouse et y créent un décor à nul autre pareil. La Paseo de Caballos, la parade des magnifiques carrosses est l’une des solennités de la fête qui ouvre le bal.

Le défilé des meilleurs taureaux et les meilleurs toreros au son du Paso doble, jusqu’à la corrida, pour des combats épiques sont sans doute la plus belle curiosité de la fête. Le public se rend à la corrida en Calèche et on y rencontre assez couramment de grandes personnalités de la société sévillane, andalouse, Espagnole et même d’ailleurs. L’Arène de Maestranza couvrira au terme de trois oreilles coupées pendant la corrida, le torero de gloire.

 

Qu’est-ce qui fait cette fête ?

 

Qu’est-ce qui fait la la feria de AbrilVia – juntsautisme

 

Les activités classiquement connues au festival se plient à un cycle riche en traditions comme il suit :

 

Jour 1 : Rassemblement des adhérents dans les baraques et inauguration avec « cena del pescaíto » (« le souper du petit poisson »). Puis el alumbrao, lorsque le maire de la ville allume l’ensemble des lumières célébrant le début de la Feria à minuit. Les réceptions officielles, les déjeuners s’organisent entre amis et collègues de travail. L’éclairage est maintenu jusqu’à trois heures du matin.

 

Jour 2 : Jour central de la Feria. Les ampoules sont éteintes une heure plus tard.

 

Jour 3 : Premier jour de grande affluence. Le nombre de chevaux fréquentant la Feria augmente. Les éclairages sont maintenus jusqu’à cinq heures du matin.

 

Jour 4 : La fréquentation est très importante. Parmi les visiteurs on trouve de nombreuses célébrités. Il est courant qu’un million de personnes déambulent tout au long de l’avenue principale.

 

Jour 5 : Second jour de plus grande affluence. L’éclairage est maintenu jusqu’à six heures du matin.

 

Jour 6 : dernier jour de la Feria. Traditionnellement la corrida accueille les taureaux de la célèbre ganadería Miura. Une fois minuit passé, la semaine de Feria est clôturée par des feux d’artifice près de la rivière.

 

En 2020 la feria de Abril débutera le mardi 28 avril et prendra fin le dimanche 3 mai. Vous avez donc suffisamment de temps encore pour vous préparer à être les témoins oculaires de la prochaine édition qui s’annonce encore plus euphorique que les précédentes.

 

Séville/Andalousie, votre prochain Paradis

 

Séville et l'andalousie, votre prochain ParadisVia – lavanguardia

 

L’Andalousie est l’une des 17 communautés autonomes de l’Espagne. Séville, sa capitale, est la 4ème plus grande ville d’Espagne. C’est également une ville au passé et au présent prestigieux, dotée d’un patrimoine artistique d’une grande richesse, ce qui en fait une des destinations touristiques les plus prisées d’Europe. Ses monuments, les nombreux artistes qui y sont nés ou y ont œuvré, son histoire glorieuse, ses fêtes traditionnelles, mais aussi son climat, contribuent à sa renommée. Située dans le sud-ouest de l’Espagne, Séville bénéficie d’un emplacement privilégié, largement ouvert vers l’extérieur et qui s’appuie sur deux caractéristiques géographiques majeures.

D’une part, la cité est traversée par le Guadalquivir, navigable jusqu’à la capitale andalouse. Le fleuve lui offre un accès à la mer, distante de 70 km, ce qui explique sa place prépondérante dans l’histoire d’une ville qui s’est construite par et autour de lui. D’autre part, Séville domine la Vega (plaine) du Guadalquivir, la Campiña sevillana. Cette vaste étendue de plaines légèrement ondulées est exploitée depuis des siècles pour sa fertilité qui a contribué à la richesse de la ville.

Située dans le sud de l’Espagne, non loin du continent africain, Séville bénéficie d’un climat très nettement méditerranéen, tout en subissant des influences continentales. Sa position modérément éloignée de la mer, dans la vaste plaine du Guadalquivir, lui permet de jouir d’un climat relativement doux et clément tout au long de l’année. La température moyenne annuelle s’établit à 19,2 °C (minimales : 13,0 °C ; maximales : 25,4 °C).

Ses infrastructures, ses chefs-d’œuvre et ses richesses innombrables vous transporteront dans un autre univers et tout ceci dans un climat de rêve. Offrez-vous, vous aussi et dès à présent ce bout de paradis et vous ne vous en lasserez jamais.