Dans plusieurs régions du monde, il existe des tas d’activités qui attirent les touristes. Certaines de ces activités ont même participé à l’établissement de la notoriété de certaines communautés. L’Espagne s’est imposée au monde comme une plateforme tournante du tourisme mondial grâce à certains de ses évènements et festivals. Il s’agit des festivals. L’un de ses festivals les plus populaires demeure le carnaval de Tenerife. C’est une fête nationale qui regroupe plusieurs touristes venus découvrir les particularités de Santa Cruz. Ils font leur réservation des mois à l’avance en provenance des cinq continents. Il s’agit d’un évènement important pour le peuple espagnol.

 

Présentation du carnaval de Tenerife

Via – Tenerifeforum

Le carnaval de tenerife est un évènement annuel qui rassemble les touristes des quatre coins du monde. Il s’agit d’un festival de défilé faisant primer la liberté et la démesure. Riche en couleurs et en beauté, ce festival a pourtant des origines peu fiables.

 

Origine du carnaval de Tenerife

Les chercheurs continuent de vérifier leurs allégations sur les origines de la fête. Plusieurs d’entre eux les situent à une époque avant le christianisme où ils étaient permis au peuple de se moquer des règles établies. Il est question de se défouler sans foi ni loi quitte au point de critiquer le pouvoir en place. À ce moment, toutes les exactions sont acceptées parce qu’il s’agit d’une fête. Ses origines païennes en ont fait une fête rejetée à plusieurs reprises par l’Église catholique romaine.

Toutes les versions existantes convergent vers une version unique. Les faits remontent au XVème siècle. Le festival a atterri sur le terroir espagnol durant les différentes expéditions pour la conquête du continent nouvellement découvert par Christoph Colomb. C’est de cette succession d’activités, de voyages et d’acharnement que l’on tire l’explication du caractère latino-espagnol de la fête. C’est une occasion pour les peuples d’alors de manifester leur mécontentement au moins au cours d’une journée. Les autorités ne voyaient pas toujours cela d’un bon œil.

Cela a fait que durant la période de la guerre espagnole, la fête a failli disparaître. Sous le règne des dictateurs Franco et Primo de Rivera, la fête a dû changer d’appellation pour devenir ‘’fête de l’hiver’’. Mais à la chute du dernier des dictateurs espagnols, Franco, le carnaval a repris sa place de choix dans le cœur des Espagnols et des touristes du monde entier. Cela en a fait le deuxième plus grand festival du monde derrière celui de Rio de Janeiro au Brésil. Santa Cruz a réussi par ce biais à s’imposer comme capitale touristique du monde. La fête rassemble aujourd’hui une pléthore d’invités et de touristes dans plusieurs villes du pays.

 

Participation

Pour participer au carnaval de Tenerife, il suffit de faire le voyage à Santa Cruz entre février et mars, un peu avant le carême. Cette fête est considérée comme un prétexte pour se défouler avant le carême. Elle se situe donc un peu avant le carême. Tout le monde est autorisé à y participer, mais pour être du défilé, il faut s’être déguisé au préalable.

Les différentes activités mobilisent toute la ville durant près d’une semaine. Ce festival n’a pas de limites en termes de nombre de participants. Le touriste présent sur les lieux durant tout le festival dans la ville de Santa Cruz aura droit à plusieurs défilés. Il pourra également suivre les concours et les manifestations diffusées à la télévision ou en direct.

 

Où se déroule le festival de Tenerife ?

 

 

Santa Cruz de Tenerife est le cadre qui accueille la principale célébration du carnaval de Tenerife. Il s’agit d’une ville de l’île de Tenerife consacrée en 2000 comme la capitale touristique du monde. Cet espace comprenant un port est compté parmi les îles Canaries. C’est un lieu réputé pour sa plage artificielle bien entretenue et la richesse de son artère commerciale principale. Les touristes y trouvent souvent un tas d’objets-souvenirs à ramener chez eux. Si vous y passez un jour, prenez le temps de contempler les belles bâtisses qui font l’architecture globale de la ville.

 

Les différentes activités à y faire

Via – Webtenerifefr

Si au cours de votre voyage, vous tombez pile dans la période indiquée à Santa Cruz, profitez pleinement des activités du carnaval.

 

Le concours des murgas

Les murgas sont des troupes autochtones de chanteurs et de danseurs. Ils sont vêtus comme des clowns. Dans un style propre à eux, ils débitent une satire burlesque à l’endroit des autorités. Ce sont des chanteurs connus ou non qui profitent de ces occasions pour se faire un nom sur la scène musicale nationale. Lors de ces concours, on procède par élimination jusqu’à la finale. Pour les touristes flemmards, la chaine de télévision nationale diffuse les différents épisodes.

 

Les défilés

Les défilés sont de plusieurs ordres pour ce qui est du carnaval de Tenerife. Les différents groupes se suivent habillés de façon extravagante. Chaque défilé a sa particularité.

  • Cabalgata: c’est le défilé d’ouverture. Pendant cette procession, ce sont les belles dames participant au concours miss de même que leurs suivantes qui sont à l’honneur. Dans des tenues avec des déguisements hors normes, elles font leur passage sur la piste sous le regard des spectateurs. En dehors de ces concurrentes de beauté, l’on retrouve les murgas, les troupes de chanteurs. Ils font partie du défilé d’ouverture. C’est à ce stade qu’on identifie les différents participants. Ensuite viennent les différents danseurs du moment. Ils suivent la procession. Il est permis à tous de faire partie du défilé d’ouverture. La seule condition est de se déguiser comme tout le monde.
  • Coso apoteosis : il s’agit du plus grand défilé du festival. Lors de ce défilé, ce sont les plus belles tenues des plus belles troupes qui sont mises en avant. En fait, ce défilé est considéré comme l’une des activités phares du carnaval de Tenerife. C’est en raison du manque de temps. Il est question de clore en beauté la fête démarrée depuis près d’une semaine. L’évènement de ce jour rassemble plus de touristes que tous les autres jours. Les retardataires n’ayant pas assisté au début préfèrent se rattraper en suivant cette dernière étape. On leur offre du beau spectacle. Vous devez vous attendre à un bal gigantesque dans des tenues à vous couper le souffle.
  • L’enterrement de la sardine : c’est l’un des défilés du carnaval. Il est question de promener dans toute sa ville un poisson, plus précisément une sardine en papier mâché. L’animal géant fait le tour des grandes artères de la zone. Pour la circonstance, des veuves hurlantes sont invitées. Ce sont en réalité des hommes qui se maquillent en femmes. Ils traversent la ville avec le groupe portant le prétendu cadavre. Au terme de la longue marche, la sardine en papier est brûlée. Selon l’expression du milieu, l’on parle d’envoi de l’animal à l’étang des poissons. Un feu d’artifice permet de clore la cérémonie d’enterrement.