Top 7 des sites d’Andalousie classés au patrimoine mondial de l’UNESCO

Si l’Espagne draine plus 82 millions de touristes chaque année, c’est en partie grâce à son riche et incroyable patrimoine touristique. À tel point qu’un certain nombre de ses sites (49 lieux) ont été classés dans le patrimoine mondial de l’UNESCO. Il occupe la 3ème place des pays ayant le plus grand nombre de sites inscrits derrière l’Italie et la Chine. Parmi les régions ayant réussi à inscrire leurs sites sur cette liste figure en bonne position l’Andalousie. Cette région compte à elle seule 13 sites déclarés Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce sont des sites d’intérêt qui méritent d’être visités pendant un séjour en Andalousie. Voici donc pour vous notre top 7 des sites d’Andalousie classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

1- La forteresse de l’Alhambra:

l’Alhambravia – femmeactuelle

L’Alhambra est l’un des monuments les plus beaux construits par l’Islam dans le monde. Cette forteresse est située dans la ville de Grenade en Andalousie précisément au sud de l’Espagne. Elle est la témoin de l’époque d’Al-Andalus. Avec une valeur inestimable, Alhambra est un ensemble de palais érigés sur le mont La Sabika d’où on peut apprécier la beauté de la ville. C’est un chef-d’œuvre d’architecture islamique qui a été conservé depuis le VIIe siècle. À proximité de l’Alhambra se trouve Le Généralife, une villa rurale avec des jardins ornementaux qui vient apporter plus de beauté à la forteresse. Nous ne pouvons pas manquer de citer l’Albaicin, un quartier avec des ruelles étroites en pierre qui constitue un des lieux d’intérêt de la ville.  

 

2- La Mosquée-cathédrale de Cordoue:

la Grande Mosquée Cordouevia – trouvetamosquee

Voici un des monuments les plus précieux et singuliers au monde. La Mosquée-Cathédrale de Cordoue représente à elle seule toute l’histoire de la région andalouse. Elle a été construite entre les VIII et Xe siècle et servait dans le temps comme lieu de culte musulman. Au XVe siècle, elle a été transformée en cathédrale pour la célébration du culte chrétien catholique. Avec ce monument, chaque pierre posée, chaque transformation effectuée au fil des siècles reflète parfaitement l’évolution de l’Espagne. Il s’agit en fait d’un chef-d’œuvre de l’art arabo-andalou. C’est donc son architecture et son histoire qui ont permis de l’inscrire dans le patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

3- L’Alcazar Real:

L’Alcazar Realvia – blogvoyages

Ce site, inscrit dans le patrimoine mondial de l’UNESCO, est un ensemble de forteresses mauresque construit sur un domaine de 7 hectares. Tout comme la mosquée-cathédrale, Alcazar est un témoin de l’héritage musulman de l’Andalousie. Il a été construit en 903 par le Calife de Cordoue. C’est un joyau de l’architecture mudéjar qui attire des milliers de touristes chaque année. Dans son antre, vous serez sans doute charmé par la beauté de ses palais, ses patios, la finesse de ses dentelles ainsi que par les couleurs de ses azulejos. Vous y accédez par une porte haute de 8,5 mètres, la Puerta y patio del Leon (la porte et cour du lion).

 

4- Giralda:

Giraldavia – mercerhoteles

Située dans le quartier Santa Cruz de la Vieille Ville, la Giralda est un ancien minaret construit par le calife Abu Yaqub Yusuf dont la volonté était de doter la capitale d’une grande mosquée. Cette dernière a été transformée en cathédrale après la reconquête de la ville. Le minaret est donc devenu le clocher de la cathédrale de Santa Maria. Il a été reconstruit en 1356 après un terrible tremblement de terre. Il fait aujourd’hui plus de 97 mètres de haut compte parmi les ascensions les plus incontournables du monde. À son sommet, vous aurez une vue imprenable de la capitale d’Andalousie. C’est donc sans aucun doute que cet édifice a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

5- Les ensembles monumentaux Renaissance d’Úbeda et Baeza:

Santa Maria de los Reales Alcàzares Ubedavia – tripadvisor

Les villes de Baeza et d’Úbeda, séparée de seulement 9 kilomètres, sont situées dans le sud de l’Espagne. Chacune des villes est dotée de sa forme urbaine pendant la période mauresque autour du IXe siècle. Ces deux villes ont connu de nombreux changements au cours du XVIe siècle par la réalisation des travaux de rénovation dans l’esprit de la Renaissance. Le bien inscrit de Baeza dans le patrimoine mondial de l’UNESCO couvre environ 4 hectares et celui d’Úbeda fait 4,8 hectares. Les différents travaux de reconstruction ont permis à Úbeda d’avoir une architecture noble et très remarquable alors que la ville de Baeza a gardé un visage de centre ecclésiastique et éducatif.

La ville d’Úbeda, parfois appelée ville des collines, dispose de nombreux bâtiments construits par le célèbre architecte Andrés de Vandelvira. Parmi les monuments les plus importants de la ville se trouvent l’Église de Santa Maria de los Reales Alcàzares, la Sacra Capilla del Salvador et bien d’autres. Celle de Baeza a maintenu l’architecture de la période de la Reconquête. On y retrouve des édifices tels que l’ancien Séminaire, les bâtiments de l’Université, le Collège des Jésuites, une ancienne prison datant du XVIe siècle, pour ne citer que ceux-là.

 

6- Le parc naturel Doñana:

Le parc naturel Doñanavia – lincecasarural

Le parc naturel Doñana est considéré comme étant la plus grande réserve écologique de toute l’Europe. C’est donc à juste titre qu’il est classé patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce parc une vraie mosaïque d’écosystèmes dans laquelle on peut facilement distinguer trois complexes environnementaux : les sables stabilisés, les dunes vives et les marais. Dans ce joyau de la nature cohabitent oiseaux et mammifères de toutes les espèces. La particularité avec ce parc c’est que vous n’êtes pas certain d’avoir les mêmes sensations chaque fois que vous venez. En effet, la rotation des saisons lui confère un autre aspect ce qui fait que chaque saison de l’année se vit différemment dans ce parc.

Étant un parc situé entre l’Afrique et l’Europe, on y retrouve plus de 300 espèces différentes d’oiseaux qui le traversent tout au long de l’année. Venir dans le Parc naturel de Doñana vous offre l’opportunité d’observer des spécimens d’aigle impérial et de lynx ibérique, des espèces en voie de disparition. C’est pourquoi vous ne pouvez pas venir dans ce parc sans vous munir d’un appareil photo pour garder des souvenirs.

 

7- Le complexe archéologique des Dolmens d’Antequera:

Dolmens d'Antequeravia – tripadvisor

Ce complexe est composé des dolmens de Viera, de Menga et d’El Romeral. Il est considéré comme étant l’un des grands représentants du mégalithisme européen. Le dolmen de Menga par exemple a une valeur incalculable. C’est en effet un sépulcre sous forme de couloir composé d’une chambre funéraire et d’un atrium. Il dispose également d’un puits bien profond derrière la chambre dont personne ne connait à ce jour l’utilité. Le dolmen El Romeral est construit avec un couloir étroit de 4 m de long avec des dalles de pierres qui permettent d’accéder à deux chambres circulaires. Quant au dolmen de Viera, il a été découvert autour des années 1903 par les frères Antonio et José Viera Fuentes d’où son appellation. Le dolmen de Viera est un sépulcre mégalithique réalisé avec de grandes dalles verticales et des fermetures horizontales.

Leave a Comment