Top 10 meilleures choses a faire a Merida en Espagne

Mérida en Espagne est l’une des villes de l’ancien Epire romain. Cette ville d’Estrémadure est considérée par beaucoup de touristes comme étant la « perle du Guadiana » à l’intérieur de l’Espagne. Elle est dotée d’un passé glorieux sous l’empire romain et constitue aujourd’hui un site touristique de renommée internationale. Elle dispose de nombreux sites touristiques tels que de remarquables sites archéologiques romains dont la plupart sont classés dans le Patrimoine mondial de l’UNESCO. Alors que faire à Mérida pendant un séjour ? Dans cet article, nous allons vous présenter notre top 10 des choses à faire à Mérida.

 

1- Roman Theatre of Mérida:

Roman Theatre of Méridavia – fascinatingspain

Le théâtre romain de Mérida est l’une des plus anciennes et impressionnantes ruines de l’ancienne colonie de l’Empire romain. Sa construction a été promue entre les années 16 et 15 avant JC par le consul Vilpsanius Agrippa, le gendre d’Auguste. Il a été réalisé contre la pente d’une colline dans le but de réduire le coût de la maçonnerie. Le reste de la construction a été fait en béton revêtu de maçonnerie de pierre de taille. A l’époque, Mérida était connue sous le nom d’Emerita Augusta et était la capitale de la Lusitanie romaine.

Ce théâtre peut accueillir jusqu’à 6 000 spectateurs. Ensemble avec l’amphithéâtre de Mérida et le pont Guadiana, le Teatro Romano forme le site du patrimoine mondial de l’UNESCO de l’ensemble archéologique de Mérida.  Malgré le poids des années, ce site a été bien conservé par les autorités locales qui l’ont même choisi parmi les 12 trésors d’Espagne. Aujourd’hui, le Roman Theatre Of Mérida est le monument le plus visité de Mérida. Il abrite le développement du Festival de Mérida, le plus vieux festival de théâtre classique célébré en Espagne. Vous ne pouvez donc pas visiter Mérida sans vous rendre sur ce site mythique.

 

2- Anfiteatro Romano de Mérida:

Anfiteatro Romanovia – flickr

L’amphithéâtre romain est un important endroit à visiter à Mérida. Il a été construit dans les années 8 avant JC selon les inscriptions retrouvées sur les tribunes. Cet amphithéâtre servait de scène à des spectacles très populaires comme les jeux de gladiateurs, de chasses aux bêtes sauvages et de combats d’animaux sauvages. La capacité de cette arène se situe entre 15 et 16 000 spectateurs. Adjacent au théâtre romain de Mérida, il en est séparé par une route qui entoure les deux édifices. Les murs de ce site sont faits en pierre locale bien taillée. La tribune est divisée en trois secteurs, media, ima et summa cavea. Il a deux tribunes qui sont construits aux extrémités du petit axe du bâtiment.

 

3- Museo Nacional de Arte Romano:

Museo Nacional de Arte Romanovia – inspain

Si vous voulez visiter Mérida en 3 jours, vous ne devez pas manquer de vous rendre au Musée national des Arts romains de la ville.  Sa construction a débuté à partir de l’automne 1979 par le célèbre architecte Rafael Moneo. Il a été inauguré en septembre 1986 à son emplacement actuel. Il est situé à côté du complexe archéologique formé par l’amphithéâtre et le théâtre romain de la ville. C’est justement cet ensemble archéologique qui a été déclaré « Site du patrimoine mondial » en 1993 par l’UNESCO en raison de son intérêt historique et monumental.

Aujourd’hui, ce musée est devenu un centre de recherche et de diffusion de la culture romaine. De plus, il accueille les découvertes archéologiques de l’ancienne ville romaine appelée autrefois Auguste Emerita. Plusieurs autres événements sont organisés en son sein comme les conférences, expositions, colloques, congrès et d’autres activités nationales et culturelles. C’est un musée de quatre étages qui reçoit de nombreux visiteurs. Il fait partie des musées archéologiques les plus importants d’Espagne.

 

4- Templo de Diana:

Templo de Dianavia – historiadelartebh

Le temple romain d’Evora ou tempe de Diane est l’un des incontournables sites historiques à voir à Mérida. En fait, c’est l’un des plus grands temples romains de toute la péninsule ibérique. C’est l’ex-libris de la ville de Mérida, une sorte de carte de visite. Il est également connu sous le nom de la Chapelle des Ossements. Ce temple a été construit au 1er siècle après JC dans un style corinthien. Il est situé dans le centre historique de Mérida précisément à Largo Conde de Vila Flor. Il est encadré par de nombreux autres sites d’intérêt comme la bibliothèque publique, de la cathédrale d’Evora, le musée d’Evora, le centre d’art et de la culture Eugenio de Almeida.

 

5- Casco Historico de Mérida:

Casco Historicovia – tripadvisor

S’offrir une belle promenade dans le centre historique est l’une excellente activité à Mérida. Le centre-ville est un autre des points forts de la ville. Il est très bien entretenu et partiellement piétonnier. Vous disposez de tous les commerces dont vous pourrez avoir besoin pendant votre séjour. Il ‘agit par exemple des banques, restaurants, magasins de vêtements et bien d’autres. Les rues et places les plus centrales sont la Calle Felix Valverde Lillo, la Calle Santa Eulalia, la Puerta de la Villa et la Plaza de España. Votre promenade vous permettra de découvrir d’autres vestiges romains.

 

6- Acueducto de los Milagros:

Mérida. Acueducto de los Milagrosvia – sitiosdeespana

L’aqueduc des Miracles est l’un des plus beaux monuments de la ville de Mérida. Il a été construction sous le règne de l’Empire romain autour du 1er siècle. En effet, sa principale fonction est d’approvisionner en eau toute la partie ouest de la ville. Son point de collecte est le réservoir de Proserpina. Le nom « Los Milagros » lui a été donné à cause de l’admiration que son état de conservation suscite auprès des locaux et des étrangers en dépit des vicissitudes du temps. En fait, plus de 800 mètres de cet aqueduc sont encore en état dont certains pieux de granit et de briques font encore 27 mètres de haut. C’est donc un lieu d’intérêt à absolument visiter.

 

7- Casa del Mitreo:

Casa del Mitreo de Méridavia – turismomerida

Si vous recherchez un impressionnant lieu à visiter à Mérida vous devez absolument vous rendre dans la Casa del Mitreo. C’était une grande maison romaine appartenant à une des importantes familles de l’époque en raison de son extension et de la décoration de certaines pièces. Elle a été construite à la fin du 1er siècle et au début du 2ème siècle après JC. Cette maison doit son nom aux vestiges liés au culte de Mitra retrouvés sur les lieux.

Cette maison est composée de trois cours à colonnes autour desquelles s’organisent les chambres décorées de mosaïques de grande qualité. A l’est de la maison, on retrouve un complexe thermal où sont conservées des arcades en briques qui aident au chauffage des baignoires.

 

8- Basilica de Santa Eulalia:

Basilica de Santa Eulaliavia – inspain

Parmi les bons plans de Mérida se trouve la visite de la Basilique Martyre de Santa Eulalia. C’est un imposant édifice religieux considéré comme étant le noyau de la renaissance du christianisme dans toute la péninsule ibérique. De nombreuses recherches ont prouvé que l’édifice est le tout premier temple chrétien construit en Hispanie après la paix de l’empereur Constantin. Il a longtemps été un lieu de pèlerinages pour de nombreux touristes venus d’Europe occidentale et d’Afrique du Nord.

Dans cette basilique on retrouve de nombreuses mausolées de la fin de l’époque romaine, le tombeau scellée d’une mosaïque, des tombes de l’époque wisigothique scellées par une pierre tombale en marbre, des cryptes funéraires de certains évêques et bien d’autres. A côté de la basilique, il y a « El Humilladero », un piédestal en marbre élevé sur des gradins où se trouve une colonne terminée par une croix repose.

 

9- Presa Romana de Proserpina:

Presa Romana de Proserpina de Méridavia – turismomerida

Aller à Mérida, c’est fait le choix d’aller à la découverte des vestiges de l’empire romain. Sur ce site, c’est un vrai travail d’ingénierie qui a été réalisé. En effet, c’est un réservoir construit sur environ 72 hectares afin de recueillir aussi bien l’eau de pluie, mais aussi l’eau fournie par les ruisseaux Las Pardillas et Las Adelfas. C’est un ouvrage réalisé sous l’Empire romain autour du 1er siècle avant JC. Il est situé à environ 5 kilomètres au nord de la ville de Mérida.

La particularité de ce réservoir est que sa digue fait plus de 428 m de long pour environ 21 m de hauteur. Il est en forme de talus en gradins constitué de pierres de taille de granit. Ce réservoir d’eau fait partie de l’Ensemble archéologique de Mérida et donc du patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

10- Alcazaba:

Alcazaba de Méridavia – rurality

Alcazaba est l’un des importants édifices de la ville de Mérida. C’est une fortification musulmane construite autour du IXe siècle par Abd al-Rahman II afin de se protéger contre les attaques. De forme carrée, elle a été réalisée avec des pierres de taille en granite. Son périmètre est entouré de remparts larges de près de 3 mètres sur 10 mètres de haut. Elle dispose d’une cours d’armes où se trouvent des restes d’une citerne romaine.

Leave a Comment